La boisson «Aqua Larix». Enrichie par l’antioxydant Taxifoline

L'eau avec LA TAXIFOLINE - le CERTIFICAT de la LONGÉVITÉ  
Une nouvelle boisson «Aqua Larix» enrichie par l’antioxydant (le contenu de la Taxifoline – 80 mg/litre) est une première eau, qui contient le copmlexe vitaminé minéral naturel avec l'extrait végétal de la Taxifoline - dihydroquercetine pure (le contenu de la dihydroquercetine ≥98 %).

L'avantage considérable de la Taxifoline diluée dans les boissons, est son absorbabilité rapide et complète dans l'organisme humain (bioaccessibilité) ce que réunit les conditions pour la manifestation plus complète de ses propriétés antioxydantes. Ca fait bien apparent à l'exemple de la vélocimétrie des capillaires par l'appareil «Doppler ultrasonore», quand après l'administration de 150-200 мml de la solution aqueuse de la Taxifoline, (80 mg/litre), la vitesse du flux sanguin augmente à 2 fois quelques minutes après.  

Notre boisson a la couleur orange saturée sans goût et l'odeur. Lors du bouillissage  la Taxifoline ne perd pas ses propriétés antioxydantes ce que rend possible l'utilisation de notre boisson pour l’accomodage (le thé, le café, les soupes, les céréales cuites etc.). 
La consommation quotidienne de l’antioxydant naturel Taxifoline contribue au maintien à un haut niveau de l'état fonctionnel de l'organisme.
À l'avis de L.Polling. le lauréat Nobel, la consommation systématique des produits alimentaires avec le contenu de l’antioxydant avec les propriétés de la vitamine Р (dihydroquercetine), contribuerait à la prolongation réelle de la vie.

Les normes des besoins physiologiques humains en bioflavonoides (les antioxydants naturels) font pour les enfants au-dessus de 7 ans - 150-250 mg par jour, pour les adultes - 250 mg par jour (Les Références Méthodiques МР 2.3.1.2432-08 « Normes des besoins physiologiques en énergie et en substances alimentaires pour de divers groupes de la population de la Fédération de Russie»). 

Taxifoline - les nouvelles possibilitÉs dans l'alimentation sportive
          
L'entraînement du système cardio-vasculaire en réponse à l'action des charges physiques est le moment important de l’entraînement de l’aptitude et de la persistance sportive dont dépendent les acquisitions supérieures dans le sport. C'est important, notamment à la période compétitive maximum, soi-disant «des charges jusqu'au dernier cran».

Les exercices musculaires intenses exige de l'organisme humain la consommation de l'oxygène au niveau excédant 75 % des valeurs maximums. L'approvisionnement insuffisant des muscles en travail par l’oxygène (l'hypoxie tissulaire), conditionné par l'apport insuffisante de sang aux tissus à cause de l'inefficacité de la microcirculation est un goulet d'étranglement dans l'adaptation aux exercices musculaires.         

En outre, les troubles du métabolisme dans les tissus apparaissent lors des charges limites. L'acide lactique s'accumule dans les muscles  ce que réduit l’aptitude au travail et complique la restitution après les entraînements.
Selon les données des études menées, l'utilisation de la Taxifoline permet de contrer ces problèmes avec succès :

●     améliore les performances de l'hémodynamique endocardiaque, l'approvisionnement du myocarde par le sang
●     contribue au passage des types pathologiques de la microcirculation à normal et, ainsi, optimise le flux sanguin tissulaire
●     contribue à la redistribution du flux sanguin dans les artérioles, en améliorant la circulation sanguine des secteurs ischimisés des tissus
●     améliore la circulation sanguine des muscles
●      influence la mécanique de la respiration et amène à l'amélioration de la fonction de ventilation des poumons et la formule gazeuse sanguine 
●    contribue à l'augmentation РО2 (la pression partielle de l'oxygène), l’oxygénation du sang

Les études de la Taxifoline étaient ménées au cours des entraînements et la préparation aux compétitions internationales des sportifs des sélections Olympiques de la Russie en 2008 sous la conduite de Parastaev S.A., membre de la commission spéciale de cure du comité Olympique de la Russie, docteur en médecine, le professeur de la chaire de la gymnastique médicale, de la médecine sportive et la culture physique de l'Université Russe d'État de la médecine.

On a fait la conclusion que la  Taxifoline peut être utiliser par les sportifs professionnels dans les doses jusqu'à 100-200 mg par jour pendant le cycle d'entraînement exigeant le développement de la résistance aérobie et anaérobe, ainsi qu'à la période compétitive pendant l'action des limites de charge sur l'organisme.